Cérémonie du 11 Novembre 2012

Cérémonie sur la Place de la Mairie

En ce 11 novembre 2012, nous sommes ici devant le monument aux morts de notre commune. Nous commémorons ensemble le 94ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Partout en France, dans chaque ville, dans chaque village, nous nous unissons pour célébrer la liberté retrouvée, pour accomplir notre devoir de mémoire. Nous nous rassemblons pour nous souvenir de ces quatre années de guerre faites de douleur, de larmes et de drames quotidiens.

L’Armistice du 11 novembre 1918 mit un terme à une des plus grandes tragédies de notre histoire et vit le retour, au sein de la mère patrie, de nos belles provinces d’Alsace et de Lorraine. Durant quatre années, sans interruption, le sol de notre patrie fut labouré par le fer et le feu et souillé par les gaz asphyxiants qui laissèrent, comme les plus horribles blessures, des traces indélébiles dans le corps de ceux qui en furent les victimes.

Jamais le monde n’avait connu une guerre plus meurtrière. Et les vétérans de la Grande Guerre, ceux qui étaient montés en premières lignes à Douaumont et à Verdun, n’eurent alors plus qu’un seul mot d’ordre : « plus jamais ça ! ». Notre commune elle-même a payé un très lourd tribut à celle que l’on pensait être la « der des der ». Ils avaient 20, 24, 26 ou 35 ans. Ils avaient pour prénom Camille, Ernest, Joseph, Raphael, Alphonse, Marius ect ; Mr le Maire et le Président des Anciens Combattants vous liront l’appel des morts dans quelques instants.

Je voudrais donc, en cet anniversaire du 11 novembre 1918, rendre un hommage mérité à ces hommes et ces femmes. Je n’oublie pas leurs familles, dont certaines vivent encore ici, qui ont lourdement souffert de cette guerre en supportant la disparition d’un être cher.

Commémorer le 11 novembre 1918, c’est accomplir notre devoir de mémoire vis-à-vis de tous ceux qui nous ont légué les valeurs de courage pour la défense de la nation et de la démocratie mais également celles du pacifisme. C’est aussi espérer, à travers leurs engagements, dans un avenir que l’on souhaite toujours meilleur et solidaire. Au-delà de cette lointaine époque tragique, célébrée dans tout le pays, nous adressons aujourd’hui ensemble un message de paix, en particulier aux jeunes générations.

La mémoire de ces événements doit à jamais demeurer vivante: Pour que le sacrifice de ces hommes et de ces femmes ne soit pas vain; et ait un sens pour le présent et pour l’avenir. Il est de notre devoir de transmettre cette histoire aux générations futures. Le temps efface les blessures, mais en rien la mémoire d’un peuple. 

La cérémonie du 11 Novembre 2012 à HUCHENNEVILLE sera présidée par Mr le Maire Philippe CRIMET en présence du 1° adjoint et du conseil municipal. ; Du Président des anciens combattants Mr Pierre FRANCOIS et ses anciens combattants ; Des amicales de Sapeurs Pompiers d’Huchenneville et de Villers sur Mareuil ; De l’ensemble des membres du CCAS. Au cours de cette cérémonie, le Président des Anciens Combattants remettra une médaille de porte drapeau à Mr Gérard ROBBE ;

 Sur les rangs nous avons Mme la professeur des écoles Mme POURCHEZ accompagnée d’une classe d’élèves de la commune qui va nous chanter le refrain de la marseillaise. Sans oublier parmi nous, les ainés qui vont participer au repas traditionnel et annuel offert par le CCAS, nous remercions aussi les invités et familles de la commune par leurs présence sur la place de la mairie face au monument aux morts pour honorer cet anniversaire.